Centre pénitentiaire d'Uerschterhaff

Présentation

La nécessité de séparer les prévenus des condamnés conformément aux normes internationales, la nécessité de mettre en place des traitements pénologiques pour différents profils de détenus (personnes âgées, addictologie, paraphilies etc…) mais également la prévention d’une surpopulation pénitentiaire grave telle qu’elle existait encore récemment ont incité les autorités luxembourgeoises à planifier la construction d’une deuxième prison fermée, réservée aux personnes en détention préventive, en attente d’un jugement définitif.

C’est dans ce but que les travaux d’aménagement pour la construction d’une nouvelle prison ont commencé en 2016 sur le territoire de la commune de Sanem au lieu-dit "Uerschterhaff". Selon les prévisions, le Centre pénitentiaire d’Uerschterhaff (CPU) commencera ses activités vers septembre 2022 et deviendra pleinement opérationnel vers début 2023.

La structure du nouveau centre pénitentiaire se base sur une répartition claire et des zones bien définies permettant de réduire les distances à parcourir au maximum. Le bâtiment d’entrée, la centrale de sécurité, le service administratif et l’Institut de formation pénitentiaire sont des zones strictement réservées au personnel. L’espace visiteurs, l’hébergement des prévenus, les infrastructures sportives, le service médical, l’unité sécurisée, les infrastructures techniques et logistiques sont des zones mixtes pour le personnel et les détenus.

Ces différentes zones sont reliées entre elles selon un schéma organisationnel strict.

Dernière mise à jour